mes films documentaires

Vivement l'école

52 minutes, 1999

Auteur : Patrick Benquet
Réalisation : Patrick Benquet
Montage : Josiane Zardoya
Production : Quark Productions
(Patrick Winocour, Juliette Guigon)

Chaque matin, les parents déposent leurs enfants à la porte de l'école maternelle. Pendant toute une journée ils leur échappent, ils sont confiés à d'autres. Les parents ne sauront jamais ce qu'ils ont vécu.

J'ai voulu être le regard des parents et comprendre de l'intérieur ce qu'il se passait dans une classe de maternelle. Pendant toute une année scolaire, avec la complicité de la maîtresse, Yvette Maire, je me suis rendu plusieurs fois par semaine dans la classe des tout-petits de l'École maternelle Le Cléach à Créteil pour y filmer l'évolution des enfants.

Ils ont entre deux et trois ans : je voulais les plus jeunes, quand pour la première fois de leur existence ils se retrouvent dans un groupe, confrontés à d'autres enfants, inconnus, différents, obligés de se partager l'affection d'un seul adulte, la maîtresse. Je voulais assister au tout début de leur long apprentissage de la vie en société.

J'ai ainsi pu montrer l'extraordinaire progression en un an d'enfants pleurant de désespoir la première fois que les parents les abandonnent à l'école, et qui neuf mois plus tard, découvrent la parole et l'expression écrite, et tissent entre eux des relations fortes, reflets de leurs personnalités. Les muets qui ne savaient s'exprimer que par la violence se mettent à parler et les timides prennent des initiatives. Des personnalités se développent, des groupes se créent, des histoires d'amour souvent passionnées éclosent.

Sous ses apparences ludiques l'école maternelle est en fait le lieu d'une incroyable technicité pédagogique. Chaque activité, chaque jeu a un sens et si, comme le reconnaissent les maîtresses, il est très difficile de savoir ce qu'il se passe à l'intérieur de la tête d'un enfant, tout est fait dans la classe pour l'aider à développer sa personnalité, dans le respect de son rythme propre et sans qu'il ne se sente jamais en échec. Tout concourt à le préparer, en particulier par l'acquisition du langage, à l'apprentissage des savoirs.

Ce film est une captation au long court, ponctuée de vraies interviewes donnés par ces enfants.
Haut de page