mes films documentaires

retour à la page film

revue de presse de
"Témoin X1 Silence on tue des enfants"

Télérama

L'insoutenable témoignage de Régina. Lorsque France 3 lui a demandé de réaliser un documentaire sur la pédophilie, Patrick Benquet a d'abord dit non. Comment dire l'indicible à la télévision ? S'il a finalement accepté c'est parce qu'il a découvert le témoignage de Régina Louf. ()
Le réalisateur brosse un portrait de Régina Louf, il entremêle sa parole, les témoignages de certains intervenants de l'enquête et des images d'archives télé qui viennent rappeler les dates clés de l'affaire Dutroux et restituent l'épouvantable campagne de presse dont fut victime la jeune femme dès qu'elle leva son anonymat.

Le Nouvel Observateur

Le terrible récit.
Régina Louf considérée comme folle par l'instruction ne sera pas entendue. Ce poignant documentaire lui donne la parole. Elle décrit l'horreur absolue. A l'entendre, on ne peut s'empêcher de se poser cette inévitable question : comment a-t-elle fait pour survivre à toutes ces abominations ?

Le Monde

Le principal reproche qu'on peut faire à ce travail, par ailleurs remarquable, est d'avoir volontairement choisi une démarche univoque, qui ne laisse pas place au doute.

Le Figaro

Le documentaire que France 3 diffuse ce soir dans « Passé sous silence » est dur, choquant, voir insoutenable. Il relate sans pudeur - parce qu'il ne pouvait en être autrement - le témoignage de Régina Louf, « Témoin X1 » dans les affaires de pédophilie qui ont secoué la Belgique il y a quelques années.
Entre images d'archives - manipulatrices ou réelles - récit de la victime et autres témoignages, le film montre « l'immontrable » et les tortures d'une femme qui a notamment pu s'en sortir grâce à sa volonté et son mari.

Haut de page