mes films documentaires

retour à la page film

revue de presse de
"Libération je t'aime, moi non plus"

Libération

Mai 1973 - février 1981 : le temps qu'il faut pour traduire la révolution culturelle de 68 en journal... et tourner la page du gauchisme. C'est le fil conducteur de ce film écrit par deux « ex » et « historiques » de l'aventure, Patrick Benquet et Philippe Gavi (...)
Ce film est joyeux. Comme 68. Il montre parfaitement l'audace, la créativité, l'énergie, la jeunesse de l'équipe des débuts. Son hétérogénéité aussi (maos, anars, babas, artistes...) Son fonctionnement de forum permanent, sérieux et ludique à la fois. (...) Mais Libé anticipe, étonne, scandalise, bouscule la France pompidolo- giscardienne. (...) Libé ne cesse de créer des rubriques : le Vrai Art nouveau (action artistique autant que détournement social) courrier, petites annonces gratuites, pages femmes, taulard, sexe, cours de Bourse du Cannabis... C'est un journal qui réinvente l'enquête et le reportage en pleine éclosion du « nouveau journalisme » à la Rolling Stone.

Le Monde

Concentré au format de cinquante deux minutes sur décision de France 5, « Libération, je t'aime moi non plus » ne peut malheureusement pas rendre compte des mille et une anecdotes étonnantes, drôles et même jouissives égrenées au fil des quelques vingt cinq heures de témoignages qu'a filmées Patrick Benquet pour préparer son documentaire. Mais un an et demi après le début du projet - qui a supposé une énorme documentation et un vrai travail graphique - le résultat s'avère enthousiasmant, à la hauteur de l'incroyable aventure que narrent les anciens du journal.

Le Nouvel Observateur

Les premiers moments du quotidien héritier de Mai 68 racontés avec un enthousiasme communicatif.

Les Inrockuptibles

Un historique salutaire qui rappelle à quel point ce journal parrainé par Jean-Paul Sartre à l'origine et émanation de la Gauche Prolétarienne, mouvement maoïste, fut subversif et testa toutes les limites avant de rentrer sagement dans le rang.

Haut de page