mes films documentaires

retour à la page film

revue de presse de
"Sale temps sur la planète"

Télérama

Dans les « réfugiés du climats » nous partons à la rencontre des populations directement confrontées au risque de la montée des eaux, au Bangladesh et aux pays Bas. Le Nord et le Sud ne sont évidemment pas préparés de la même façon au danger. Intéressant, le film hésite entre les genres ethnologiques et scientifiques.
Plus captivant, le second sujet nous emmène dans les coulisses de la Conférence de Kyoto, qui s'est tenue au Japon en 1997. C'est là-bas que les pays se sont engagés pour la première fois à réduire leur rejet en CO2. Pendant 15 jours, écologistes, industriels, avocats, scientifiques, ministres ont été suivis pas à pas dans les couloirs de la conférence. Le résultats est confondant : on assiste à une foire surréaliste, une lutte d'intérêts ubuesque, où les conciliabules succèdent aux débats interminables : Kafka y trouverait matière pour écrire dix romans. C'est pourtant lors de ces grandes messes que se décide l'avenir de la planète.

Libération

Deux heures ne seront pas de trop pour comprendre l'effet de serre, les changements climatiques et les magouilles politico-économiques qui régentent les négociations internationales censées empêcher la température terrestre de trop grimper. Patrick Benquet a trouvé deux moyens efficaces pour expliquer - à peu près - l'effroyable complexité du sujet. (...) mais le plus spectaculaire se trouve dans le second film, reportage presque cynique tourné dans les coulisses du sommet de Kyoto en décembre 2007. (...)

Le Nouvel Observateur

« La foire aux climats », tourné en 1997 dans les coulisses de la conférence internationale de Kyoto (Japon) livre un tableau ahurissant de la désinvolture des politiques.

Télé 7 Jours

Un constat implacable sur l'inégalité nord-sud qui se creuse inexorablement avec les nouvelles donnes de l'écosystème.
Est-ce bien là que se prennent les grandes orientations de l'avenir planétaire. Au mieux on en sort abasourdi. Et inquiet.

Haut de page